Location Martinique

Escale du Queen-Mary II à Fort de France

Le Queen Mary 2 passe devant le Fort Saint Louis à Fort de France

Le Queen Mary 2 en voyage inaugural en Martinique.

A l'occasion de son voyage inaugural dans les Antilles, ce paquebot a fait escale à Fort de France le 4 février 2004. Ce jour là, plus de 8000 croisièristes étaient attendus en ville, le Queen Mary 2 entrainant dans son sillage quatres autres paquebots de croisières. Tout le monde en Martinique est au courant de la nouvelle, et chacun à préparé cette visite comme un évènement extra-ordinaire.

Dès le matin, la radio locale RFO commente l'arrivée du paquebot dans les eaux territoriales. Il fait encore nuit, mais de très nombreux curieux s'amassent déjà au bord des routes surplombant la mer pour voir ce géant des mers arriver à Fort de France. Et le voilà qui entre dans la baie de Fort de France. Chacun s'exclame, et exprime sa joie et sa fierté d'accueillir aujourd'hui le plus grand paquebot du monde en Martinique. Certains appellent même leurs amis au téléphone pour décrire ce qu'ils voient.

Le Queen Mary 2 est entièrement illuminé et brille sur l'eau. Une petite flotille de bateaux de plaisances l'entourrent à distance, et un remorqueur lui ouvre la voie. Un hélicoptère de l'armée le survole en parmanence pour parer à tout problème de sécurité. Le voilà qui passe le Fort Saint Louis et il entame une longue rotation sur lui même pour se mettre face aux Trois Ilets pour entrer à Quai à reculon. Tout le monde veut le voir et cherche à s'approcher le plus possible.

Queen-Mary II à Fort-de-France

"Bel bonjou pou zot !"

Titrait France-Antilles. Et pour accueillir tous les croisièristes du Queen Mary 2 et des quatre paquebots qui l'accompagnent, tout était fin prêt. Un village créole a été installé sur le port pour donner envie aux visiteurs de descendre en ville. Des groupes folkloriques entrainent les touristes que les Dou-Dou font danser sur des musiques créoles. Le grand marché couvert à été réaménagé et sous les carbets à l'entrée, on danse au son de l'acordéon. Malgré une légère pluie tout le monde s'arrête pour assister au spectacle, et même y participer. L'ambiance est conviviale et bon-enfant. Les touristes passent une bonne journée ou tout est fait pour qu'ils s'amusent. La nuit tombée il y a même un feu d'artifice. Et les touristes interwievés par RFO disent qu'ils souhaitent revenir en Martinique à l'occasion d'un prochain voyage, car l'accueil qui leur a été fait était très chaleureux.

 

© 2008 - Eric Bourbigot Tous droits réservés