Location Martinique

Saint-Pierre en Martinique

Le cachot de Cyparis à côté du théatre en ruine
La mairie de Saint Pierre

  • Fête Patronale de Saint-Pierre : 21 juillet

Saint-Pierre est située au Nord de la Martinique, près de la montagne Pelée. Et c'est cette proximité qui lui a valu d'être détruite lors de la dernière éruption du volcan en 1902. Il reste de nombreuses traces de ce cataclysme à Saint Pierre, et elles sont conservées pour témoigner de la violence et de l'ampleur du phénomène. Le théatre de Saint-Pierre ou sa prison peuvent être visités. Des musées conservent les objets retrouvés après l'éruption ainsi que des photos de Saint-Pierre prises avant. Le sable noir de la plage est aussi un souvenir toujours présent de cette éruption.

Il y a eu deux survivants : Cyparis, un ivrogne emprisonné dans ce cachot quelques jours auparavant. Après le cataclysme il a participé aux tournées du Cirque Barnum et exhibait son dos brulé.

Le second survivant était M. Léon Compère, cordonnier qui mourut en 1936 et dont le témoignage recueilli par A. Lacroix est le suivant : "Les survivants de Saint Pierre: Deux êtres survivent dans l'enfer déchainé, exceptionnellement épargnés dans leurs domiciles, privé ou occasionnel, placés au pied d'une colline. Le cordonnier Léon Compère, resté dans un digne anonymat, habitait dans une maison située au pied du même Morne Abel, lorsque brusquement, il ressentit un vent violent venant du Nord, les arbres du jardin furent déracinés et il n'eut que le temps de rentrer chez lui; il s'aperçut alors qu'il était brûlé aux mains, au visage, à la jambe gauche. L'obscurité s'était faite. Compère terrifié, sétait réfugié sous la table. Au moment où, la maison ayant commencé à flamber, il se sauva par le boulevard. Compère se réfugia à Fond Saint Denis, d'où il fut transporté à l'hôpital de Fort de France. Ces deux hommes choqués et brûlés, seront les seuls survivants dans l'aire ravagée par la nuée."

Un musée conserve également à Saint-Pierre les débris d'objets fondus par la lave. Des photos et des explications décrivent l'éruption du volcan. Aujourd'hui, la Pelée est très surveillée par les scientifics. De temps en temps, il y a encore des tremblements de terre qui secouent légèrement la Martinique. Mais on ne s'en rend pas toujours compte.

Merci à Francesca Palli pour les précisions concernant M. Compère.

© 2006 - Eric Bourbigot Tous droits réservés